8 janvier 2018 1 Commentaire

Louise a disparu

Un jour, Louise ne vint pas. Coup de fil sur son fixe, sur son portable : pas de réponse. Louise vit seule et nous fûmes inquiets. L’atelier se déroula. Bénédicte alla chez Louise. La porte était fermée. Rien ne bougeait sauf un filet de sang qui s’écoulait sur la marche ! Elle me rappela en plaisantant :  « On est dans un roman policier ». Elle adressa un courriel à Louise. Nous eûmes une réponse fort drôle dans la soirée.

 

« Ne vous inquiétez pas. J’ai eu une petite mésaventure. Je ne suis pas du matin et j’étais enroulée dans ma couette quand la sonnette se fit entendre. Je me levai cahin-caha en enfilant quand même une robe de chambre. C’était le releveur du compteur d’eau qui est à l’intérieur chez moi. Il avait prévenu de son passage mais j’avais oublié. Vous savez à quel point je suis peu rigoureuse sur tout ce qui touche au matériel. Je lui ouvris mais, en faisant cette manœuvre, je marchai sur la patte de ma petite chatte Mitsi ! Elle réagit et me griffa la jambe sur une veine. Vous savez qu’avec mes soucis cardiaques, je prends des médicaments anticoagulants. Le sang gicla et une flaque se répandit. Le releveur du compteur était affolé et appela les pompiers qui joignirent le SAMU …Et me voici partie au son de l’ambulance vers l’hôpital qui n’est pas loin. Je continuais à saigner malgré des point compressifs… Et là où j’étais gênée, c’était que j’étais toujours en robe de chambre ! Sans petite culotte, je dois le confesser…Mais à mon âge, ce n’est plus si grave. Enfin, j’ai été élevée avec des principes !!! J’ai été bien prise en charge. On m’a appliqué des pansements qui ont enrayé ce qu’il faut bien appeler une hémorragie. On m’a vaccinée car j’ai eu l’air ahuri quand le médecin m’a demandé la date du rappel anti-tétanique. Il ne manquait pas d’humour et nota « accident suite à une attaque de fauve ». Mais souhaita me garder en observation toute la journée en ayant trouvé un semblant de chambre. On m’apporta un petit déjeuner car, avec tout ça, j’étais à jeun. Vers 16 h, le releveur de compteur d’eau passa prendre de mes nouvelles ce qui était fort aimable de sa part mais je lui avais fait tellement peur ! Je lui promis de noter son passage la fois prochaine mais…vous me connaissez. Je suis une incorrigible étourdie. Je vous envoie mon devoir et donnez moi les colles que vous avez faites.

A bientôt les amis ; Bises. Louise

NB : c’est mon voisin qui est venu nettoyer la nappe de sang et je suis rentrée dans une maison à, peu près nettoyée ! »

 

 

 

 

 

Une réponse à “Louise a disparu”

  1. 010446g 10 janvier 2018 à 10 h 21 min #

    Tout est bien qui finit bien!

    Dernière publication sur le radeau du radotage : Quiproquo?


Répondre à 010446g

Fontaurelle |
Ocima |
Je veux tout lire..Et tout ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les Meilleurs E-Books "...